06/07/2008

La "Prêtres Academy" remporte un gros succès

Le service des vocations de Besançon a réalisé une série de vidéos sur Internet montrant le quotidien de trois jeunes prêtres


Ils sont trois, Franck, Michel et Christophe. À chaque épisode, la caméra dévoile un nouveau pan de leur quotidien. Assis face au téléspectateur, dans le « confessionnal », chacun livre son témoignage. Ajoutons à cela le logo et la musique, on pourrait croire à… Non, ce n’est pas la « Star Academy », mais la « Prêtres Academy ».




Une initiative inédite du diocèse de Besançon, qui connaît un gros succès médiatique : depuis le 12 juin, la bande-annonce et les deux premiers épisodes diffusés sur Internet ont été vus plus de 100.000 fois. Les médias se sont eux aussi emparés du sujet, TF1 en a même fait, mardi, l’ouverture de son journal de 13 heures, tandis que PPDA reprenait le reportage au « 20 heures ».

S’ils comptaient sur le « buzz » en ligne, les concepteurs de la « Prêtres Academy » se disent néanmoins dépassés par le succès de cette entreprise, réalisée avec des moyens modestes.
« On voulait trouver quelque chose d’un peu impertinent, une sorte d’ovni, pour communiquer sur la vocation », explique Romain Marengo , responsable de la communication du diocèse de Besançon.
 

"Casser des clichés"

« Casser des clichés et donner une information positive sur la vie des prêtres »,
renchérit le P. Éric Poinsot, responsable du service diocésain (et aussi du service national) des vocations, à l’origine du projet :
« En discutant avec les jeunes de mon diocèse, j’ai découvert l’univers des plates-formes de partage de vidéos Dailymotion et YouTube et vu que l’Église était quasiment absente de ce lieu. Parallèlement, je me suis rendu compte que les jeunes ne savaient pas ce qu’était le quotidien d’un prêtre. »

Résultat, des vidéos de cinq minutes, très professionnelles, qui montrent Franck Ruffiot, tout jeune prêtre ordonné le 22 juin, en train de prier, le P. Christophe Bazin dialoguant avec des lycéens, ou encore le P. Michel Jeanpierre dans sa cuisine.


Si le décalage entre le modèle de la « Star Ac » et les sujets abordés peut surprendre, les concepteurs du projet disent assumer pleinement l’humour au deuxième degré.
« On est vraiment des anti-stars, reconnaît le P. Michel Jeanpierre. On a pris de la distance, car on sait bien que ce qui est dit dans les épisodes, c’est très simple, très banal. Il n’y aura pas des centaines de gars à entrer au séminaire. Mais si un ou deux jeunes seulement ont pu être touchés, ça valait le coup de le faire. »
 
 

"C’est quand même l’Église qui a inventé le confessionnal !"

Depuis le lancement de la « Prêtres Academy », le diocèse de Besançon reçoit chaque jour des dizaines de courriels. Quelques-uns sont incendiaires, reconnaît Romain Marengo.
« Certains grincheux n’ont pas aimé qu’on associe la foi à la téléréalité. Mais cette dernière n’était qu’un prétexte et la plupart l’ont très bien compris. C’est quand même l’Église qui a inventé le confessionnal, et non la “Star Academy” ! Il y a une circulation assez libre des codes sur Internet, l’Église est capable de jouer avec. »

Au vu des témoignages reçus par le service des vocations, la « Prêtres Academy » semble avoir trouvé un écho chez certains jeunes. Ainsi Anthony, qui écrit :
« Les vieux clichés sont effacés. J’attends avec impatience la suite ! Merci à vous… en ces moments où le désir de devenir prêtre grandit de plus en plus dans mon cœur. »
 
(La Croix) 

 

A suivre : les quatre épisodes ...

19:19 Écrit par Ressuscit dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, video, musique, humour, rire, pretres | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.