11/02/2008

N.-D. de Lourdes, arrêtez de prier pour nous !

Un brave missionnaire dans un pays lointain était venu se reposer quelques semaines dans son village natal du sud-ouest de la France. Le curé de la paroisse a profité de la présence de son ami le missionnaire pour prendre lui aussi un repos bien mérité.

Et voilà qu’un couple encore assez jeune - Monsieur et Madame Foigradoi - vient confier ses soucis au révérend Père :
 
- Mon Père, voilà près de cinq ans que nous sommes mariés et nous voudrions tellement avoir des enfants. Mais le Bon Dieu est sourd à nos prières. Que nous conseillez-vous de faire ?

- Si le Bon Dieu est sourd, peut-être que la Sainte Vierge vous entendra. Nous ne sommes pas très loin de Lourdes. Alors voici mon conseil : vous allez en pèlerinage à la cité mariale, vous allumez un cierge à la Grotte, et vous adressez une fervente prière à Notre-Dame de Lourdes.

Et dès le lendemain, M. et Mme Foigradoi se rendent à Lourdes, allument un cierge à la Grotte, et font une longue et fervente prière pour demander à la Vierge d’exaucer leur désir le plus cher.

Et quelques jours plus tard, notre bon missionnaire doit retourner évangéliser ses contrées lointaines.

 
 
Quinze ans plus tard, le bon missionnaire vient de nouveau se reposer dans son village natal. Sitôt arrivé, il se rend chez M. et Mme Foigradoi qu’il n’a jamais oubliés. Il sonne. Un inconnu lui ouvre.

- Monsieur et Madame Foigradoi n’habitent plus ici ?

- Ah non, ça fait déjà longtemps qu’ils ont déménagé. Ils habitent maintenant la grande maison tout au bout du village.

Le missionnaire va donc jusqu’au bout du village, aperçoit effectivement une grande maison qui n’existait pas il y a quinze ans. Il approche et voit dans le jardin toute une ribambelle d’enfants - une bonne douzaine - en train de jouer : l’aîné pouvait avoir dans les 13 ou 14 ans et le plus jeune était encore au berceau. Les enfants étaient surveillés par une jeune fille au pair.

Le missionnaire, éberlué, interpelle la jeune fille :
 
- Je suis bien ici chez la famille Foigradoi ?

- Oui, mon Père.

- Monsieur et Madame Foigradoi sont-ils à la maison ?

- Non, mon Père, ils rentreront ce soir ; ils sont partis à Lourdes pour la journée.

- À Lourdes ? Mais qu’est-ce qu’ils sont allés faire à Lourdes ?
 
- Je ne sais pas. Ils m’ont juste dit qu’ils allaient éteindre un cierge.
 

11:00 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cure, humour, rire, prier, saints | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les confessions à Lourdes avant les apparitions

C’était à Lourdes, bien avant les apparitions d'il y a maintenant 150 ans. Les villageois n’étaient pas des saints, loin de là, mais il y avait du monde au confessionnal avant les grandes fêtes. Et puis à cette époque, on était plutôt pudique. Par exemple, pour certains péchés inavouables on employait des expressions plus faciles à dire et qui se transmettaient de génération en génération. C’est ainsi que "glisser sur le chemin du lavoir" signifiait "tromper son mari". Tous les anciens du village savaient ce que cela voulait dire.

Et voilà qu’un jour un tout jeune curé est nommé au village. La semaine avant Pâques, il passe plusieurs heures au confessionnal. Et notre jeune curé n’en revient pas du nombre de femmes qui ont "glissé sur le chemin du lavoir".

Après les longues heures passées au confessionnal, notre jeune curé se rend à la mairie et rencontre Monsieur le Maire :
 
- Dites, Monsieur le Maire, je crois qu’il faudrait de toute urgence faire goudronner le chemin du lavoir, car c’est fou le nombre de femmes qui y glissent.
 
Et le maire d’éclater de rire :
 
- Ah ah ah !!! On voit bien, Monsieur le Curé, que vous n’êtes pas du pays !
 
- Vous avez bien tort de rire, Monsieur le Maire, rétorque le curé. Votre propre épouse, vous entendez bien, votre propre épouse, trois fois cette semaine qu’elle a glissé sur le chemin du lavoir…

10:00 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : confession, humour, rire, cure, peche | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Gags de chats

Au Japon, maintenant, il y a des endroits où les gens dont l'appartement est trop petit pour héberger des animaux domestiques, peuvent, contre paiement d'une modeste "location" caresser un chat ou promener un chien pendant un temps déterminé.
 
C'est bien connu : les chats, ça apaise. Enfin, en général - pas toujours ! Accrochez vos ceintures et regardez ces acrobaties ...
 
 

08:45 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, video, animaux | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

10/02/2008

Nouvel Accord d’Entreprise: 6. Utilisation des toilettes

Trop d’heures sont passées aux toilettes. À l’avenir, nous observerons la procédure suivante :

> Chaque employé dont le nom de famille commence par  A  ira dans la tranche horaire 8h00 - 8h20. Chaque employé dont le nom de famille commence par B ira dans la tranche horaire 8h20 – 8h40, et ainsi de suite.

> Si vous ne pouvez pas y aller lors du créneau horaire qui vous est imparti, il sera nécessaire d’attendre le lendemain jusqu’à ce que votre tour arrive de nouveau.

> Dans les cas d’urgence extrême, les employés peuvent permuter leur tour avec un collègue.

> En outre, il y a maintenant un délai de 3 minutes strict à observer dans les toilettes. À la fin de ces 3 minutes, une alarme retentira, le papier de toilette se rétractera et la porte s’ouvrira.
 

09:30 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, travail, wc, entreprise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

09/02/2008

Nouvel Accord d’Entreprise: 5. Absence en cas de décès

Dans le cas de votre propre décès, ceci sera accepté comme excuse.
 
Cependant nous avons besoin de recevoir votre préavis au moins deux semaines avant, car il est de notre devoir de vous trouver un remplaçant.

04:58 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, travail, mort, entreprise, rire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

05/02/2008

Nouvel Accord d’Entreprise: 4. Absence pour raisons diverses

4. Absence pour raisons diverses

Il n’y a aucune excuse pour ne pas être présent au travail : il n’y a plus rien à faire pour vos amis ou proches décédés. Dans les cas rares où la participation des employés est nécessaire, l’enterrement devra être programmé pour la fin de l’après-midi. Nous serons heureux de vous permettre de travailler durant votre pause déjeuner afin de partir une heure plus tôt, si votre travail est terminé.

09:00 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, entreprise, travail, enterrement | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

04/02/2008

Nouvel Accord d’Entreprise: 3. Vacances

3. Vacances 

Chaque employé aura droit à 104 jours de vacances par an. Ces vacances seront appelées samedi et dimanche.
 

09:00 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, vacances, rire, entreprise, travail | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

03/02/2008

Nouvel Accord d’Entreprise: 2. Chirurgie

2. Chirurgie

Les opérations sont désormais interdites. Aussi longtemps que vous serez employé ici, vous aurez besoin de tous vos organes. Nous avons signé un contrat lorsque vous étiez intact et une ablation quelconque constituera un manquement grave à votre contrat.
 

09:15 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rire, entreprise, travail, maladie, humour | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

02/02/2008

Nouvel Accord d’Entreprise: 1. Absence pour maladie

1. Absence pour maladie 

Nous  n’acceptons plus certificats médicaux comme preuve d’une maladie. Si vous êtes capable d’aller chez le médecin, c’est que vous êtes capable d’aller au boulot.
 
(à suivre) 

09:00 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, entreprise, travail, maladie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

01/02/2008

Partir ou rester ?

Un jeune prêtre, fraîchement émolu du séminaire, arrive, tout feu, tout flammes, dans sa nouvelle paroisse. Il allait remettre un peu d'ordre dans les affaires. Son prédécesseur, se disait-il, avait vraiment laissé les choses à l'abandon.
 
Au bout de cinq ans, c'était l'heure du premier bilan. Ce n'était pas très glorieux. Il avait rêvé d'une église comble chaque dimanche ? Il y avait encore moins de monde à la messe que quand il était arrivé. Pour les baptêmes et les mariages, ce n'était pas la bousculade non plus. Seul le nombre des funérailles avait augmenté. La chorale paroissiale avait été suspendue, faute de (vieux) combattants. Plus de servants d'autel : ils avaient préféré s'inscrire au club de football. Les finances étaient dans un état inquiétant. Bref, il n'en fallait pas plus pour décourager profondément la nouvelle recrue dans les moissons du Seigneur.
 
C'est donc en broyant du noir que le jeune prêtre se rend à l'église, s'agenouille devant le tabernacle, fait un signe de croix et dit :
 
- Seigneur, je m'en vais d'ici !
 
À peine trois secondes plus tard, il entend une voix intérieure lui dire :
 
- Et moi, je reste ...
 
Alors, le curé est resté aussi... C'était la voix du Patron.
 

08:30 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, cure, paroisse, eglise, jesus | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

31/01/2008

Libération

À la grande surprise générale le curé annonce un dimanche en chaire son départ prochain et sa nomination dans une autre paroisse.
 
Sous le coup d'une émotion profonde la chorale paroissiale improvise un chant d'action de grâce :
 

Le Seigneur a libéré son peuple, alléluia, alléluia, alléluia !

05:16 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, cure, messe, chant | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

30/01/2008

Autorité

Le jour de la rentrée, un jeune professeur tente d'imposer son autorité en disant :
 
- Mon nom est Dupont en j'entends que vous m'appeliez de la sorte.
 
Ses élèves lui ont obéi. Ils l'ont tujours appelé "Monsieur de la Sorte".

03:45 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecole, humour, rire, professeur - eleves, obeissance | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

27/01/2008

Cadeau

Un curé surprend agréablement l'assemblée paroissiale du dimanche en faisant un sermon de dix minutes au lieu des trente habituelles.
 
En concluant il dit :
 
J'ai le regret de vous informer, chers frères, que ma chienne, qui a un appétit particulier pour le papier, a mangé la partie de mon sermon que je n'ai pas pu délivrer ce matin ! Ensemble, proclamons notre foi ...
 
 Après la messe, un participant d'une paroisse voisine accoste le curé et lui dit :
 
Monsieur le curé, quand votre chien aura des petits, tenez-moi au courant. C'est pour faire un cadeau à mon curé !

08:30 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour, rire, cadeau, cure, sermon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

26/01/2008

Le bon sermon, c'est pour quand ?

Le petit garçon d'un pasteur à son papa :

 - Papa, j'ai remarqué que chaque dimanche, avant de commencer le sermon, tu penches la tête. Pourquoi ?

- C'est pour prier le Seigneur afin qu'il me donne la grâce pour faire un bon semon. 

- Et qu'est-ce qu'il attend pour le faire ? 

08:15 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pasteur, mots d enfant, prier, sermon, humour grincant, humour, rire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

25/01/2008

Le message

Un curé avait la mauvaise habitude de ne jamais préparer ses sermons. Pendant les lectures il disait :

"Seigneur, donne-moi un message ! Seigneur, quel est ton message ? Que veux-tu que je dise aux gens ?"

Jusqu'au jour où il a entendu le Seigneur lui répondre :

"Tu veux un message ? Alors, écoute-moi bien, le voici ... Tu es un fainéant !"

03:08 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, cure, sermon, rire, paresse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

24/01/2008

Jésus a-t-il ri ?

Jésus a-t-il ri ?  La réponse à cette question ne semble pas évidente. Si l'on doute déjà du sens de l'humour des prêtres (voir l'histoire de la génèse de ce blog), faudra-t-il donc s'étonner que l'on doute de l'humour de Jésus ?

Voici un extrait d'article de la plume de Philippe Louveau, curé de la paroisse Ste Trinité du Perreux-sur-Marne (diocèse de Créteil). 


 

plantu01

De Baudelaire à St Jean Chrysostome en passant par Bossuet, il s’est trouvé au fil des siècles quelques auteurs pour considérer comme une évidence que Jésus n’ait jamais ri. Récemment encore, cette affirmation était reprise par le sinistre moine assassin Jorge de Burgos, dans le célèbre roman policier d’Umberto Eco porté au cinéma par Jean-Jacques Annaud.

A l’appui de cette thèse, on a souvent fait remarquer que, si l’évangile nous montre Jésus en train de pleurer (Jn 11/35), de manger (Lc 24/43), de boire (Jn 4/7), voire de dormir (Mc 4/38), nulle part on ne le voit rire. On a aussi parfois évoqué la malédiction des rieurs placée par l’évangéliste Luc sur les lèvres mêmes de Jésus (Lc 6/25). On a surtout pensé que le rire était incompatible avec la gravité des propos de Jésus et l’enjeu de sa mission.

Pour intéressantes qu’elles soient, ces observations méritent d’être relativisées.

Le fait que les évangiles ne mentionnent à aucun moment le rire de Jésus ne prouve pas que celui-ci n’ait jamais ri : d’une part, en effet, les évangiles ne nous rapportent que l’activité publique de Jésus au cours des trois dernières années de sa vie, à un moment où la tension et l’hostilité à son égard croissent au point d’entraîner sa mort (la situation ne porte donc pas franchement à rire !) ; d’autre part, les évangélistes disent explicitement qu’ils n’ont pas mis par écrit tout ce qu’ils ont vécu avec Jésus ou tout ce dont ils ont pu être témoins, mais seulement les paroles, faits et gestes de Jésus susceptibles, selon eux, de susciter ou conforter la foi de ses disciples (cf. Jn 20/30-31 ; Jn 21/25). On peut donc tout simplement penser que les éclats de rire ou simplement sourires de Jésus, enfant puis adulte, - tout comme la couleur de ses yeux et son aspect physique en général - ne revêtaient pas aux yeux des évangélistes ce caractère et qu’ils n’ont donc pas jugé utile de les consigner dans leurs écrits.

En raisonnant par l’absurde, on peut également faire remarquer que, si réellement Jésus et ses disciples étaient de sinistres convives, pourquoi les avoir invités, avec Marie, à cette noce de Cana dont parle l’évangile de Jean (cf. Jn 2/1-12) ? Un jour de fête, on évite la compagnie des raseurs et rabat-joie !

D’ailleurs, on accuse plutôt Jésus d’être « un ivrogne et un glouton »… ce qui laisse clairement entendre que son comportement tranche sur celui de son austère cousin Jean le Baptiste (cf. Mt 11/18-19) ! Un bien drôle ascète que ce Jésus !

Comme prédicateur, on peut également penser qu’il n’était pas trop ennuyeux, puisque, nous dit l’évangéliste Marc, « la foule nombreuse l’écoutait avec plaisir » (Mc 12/37).

La malédiction des rieurs mentionnée par St Luc est à bien comprendre et il serait malhonnête de la sortir de son contexte : ce qui est en cause ici, ce n’est pas le rire et la joie en tant que tels, mais ce qui peut, éventuellement, les motiver. La preuve en est donnée deux versets plus haut avec l’invitation, dans une toute autre perspective, à se réjouir et à bondir de joie (cf. Lc 6/23) ! Ajoutons qu’il serait assez paradoxal, pour prétendre dénier au Christ le droit d’avoir ri ou simplement même souri, de vouloir prendre appui sur l’évangéliste Luc, celui qui, avec Jean, mentionne le plus souvent la joie, celle des disciples (Lc 2/10 ; 10/17 ; 19/37,41), mais aussi celle de Jésus (cf. Jn 15/11 ; Jn 17/13) et de Dieu lui-même (cf. Lc 15/7) !

Quant à la prétendue incompatibilité entre le rire et la gravité des propos de Jésus ou l’enjeu de sa mission, elle reflète surtout nos présupposés anthropologiques et religieux… des présupposés que la révélation de Dieu en Jésus vient, de fait, radicalement contester.

Que dire, par exemple, de son premier « signe » dans l’évangile de Jean ? Le messie n’aurait-il donc rien de mieux à faire que de rattraper l’imprévoyance d’un jeune marié ? Guérir un lépreux ou ressusciter un mort, voilà bien, à nos yeux, une activité digne du Messie - même s’il faut pour cela enfreindre l’interdit du travail un jour de sabbat - ; mais changer de l’eau en vin pour le simple plaisir des invités à la fin d’une noce de campagne, voilà qui ne fait pas très sérieux !

Même s’il ne faut évidemment pas réduire à un simple tour de passe-passe ce que St Jean présente comme le premier d’une série de signes messianiques, en le sortant notamment de son contexte hautement symbolique, force est bien de constater que Jésus nous révèle ici comme en bien d’autres occasions un Dieu qui n’est ni avare de ses dons (Jn 2/6-10 ; Jn 6/13) ni étranger à la joie des hommes (cf. Lc 2/10 ; Jn 15/11 ; Jn 16/22,24 ; Jn 17/13) !

Renchérissant sur l’épisode du jeune Jésus parmi les docteurs de la loi (Lc 2/40-47), les évangiles apocryphes et nombre de représentations de l’iconographie religieuse font de Jésus enfant un adulte en miniature… qui ne rie, ne joue ni ne s’esclaffe jamais comme le font d’ordinaire les enfants, mais qui arbore toujours un visage sévère et grave. On le voit : les mêmes qui dénient à Jésus une véritable enfance lui dénient, adulte, le moindre humour. Au fond, n’est-ce pas toujours la même vieille hérésie docète qui se manifeste ici ? N’est-ce pas en effet faire injure à l’humanité de Jésus que de lui dénier le droit au rire ? Si le rire est bien le propre de l’homme et si Jésus-Christ a réellement et pleinement assumé la nature humaine, notre foi ne nous incline-t-elle pas plutôt à penser que Jésus a dû bel et bien rire en certaines occasions et souvent sourire ?


Vous l'aurez compris : la question n'est pas si simple. Philosophiquement parlant, pour rire, il faut avoir saisi un rapport incongru entre deux réalités. Dans quelle mesure a-t-il pu y avoir des "rapports incongrus" pour Jésus ?

Ceci pose, au fond, la question théologique de la double nature, humaine et divine, sans confusion ni mélange, de Jésus. Si le rire fait partie de la définition philosphique de l'homme, alors il serait hérétique de prétendre que Jésus n'a pas ri. Sinon ...

Au risque de déclencher une nouvelle guerre de religion, ... vos réactions sont les bienvenues.

 


Je vous invite à lire la totalité de l'article dont le passage publié ici est tiré.

De l’humour dans l’Evangile ?


19:42 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : jesus, humour, rire, bible, cure, dessin humoristique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

21/01/2008

Rabbi Jacob

Un grand classique ...
 
 
 
 
... et une variante plutôt originale :
 
 

10:00 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : video, moines, danse, humour, rire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

19/01/2008

Salut, sens mon cul

Suite à l'histoire précédente, voici une vidéo-chant de la même veine. Nous avons de la suite dans les idées ! Dommage que sur Skynet, on ne peut pas encore publier les odeurs ...
 
 
 

SALUT - Paroles et musique de Pierre de La Galite


Lorsque dans la rue deux chiens se rencontrent
Ils ne se demandent pas l’heure à leur montre
Mais savez-vous en toute innocence
Ce qu’ils se disent pour faire connaissance

Salut
Sens mon cul
Ca va bien
Sens le mien
Ca y’est

Sens mon nez
Au r’voir salut
Et sens mon cul

Et puis y’a les p’tits chiens à leur mémère
Qui ont un sens interdit au derrière
Et qui n’peuvent pas comme tous leurs compagnons
Sacrifier à la bonne tradition

Salut
Sens mon cul
Ca va bien
Sens le mien
Ca y’est
Sens mon nez
Au r’voir salut
Et sens mon cul

Les chiens ne sont pas faits pour vivre en ville
Concurenés par les automobiles
Au lieu de leur apprendre le caniveau
Il vaudrait mieux leur traduire en argot

Salut
Sens mon cul
Ca va bien
Sens le mien
Ca y’est
Sens mon nez
Au r’voir salut
Et sens mon cul

Si tous les gens au lieu d’se faire la gueule
Faisaient comm’ les corniauds les épagneuls
On entendrait alors les ouvriers
Chanter le matin a leur P.D.G.

Salut
Sens mon cul
Ca va bien
Sens le mien
Ca y’est
Sens mon nez
Au r’voir salut
Et sens mon cul
Salut…
Ca va bien …
Ca y’est …
Au r’voir salut …

La la la la la la la
La la la la la la la la la la
La la la la la la la
La la la la la la la la la la
Et salut…

08:30 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : video, chant, humour, rire, animaux | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

18/01/2008

Chien de régime !

Un monsieur raconte :
 
Je faisais la queue à la caisse dans un grand magasin avec, dans mon chariot, un sac de nourriture pour mon chien. Derrière moi, une dame me demande si j'ai un chien. Passablement irrité, je réponds à la dame :
 
- Non, madame, je n'ai pas de chien. C'est pour mon régime que je vais recommencer dès ce soir.
 
- ???
 
Je commençais à y prendre goût, à mon histoire :
 
- Oui madame ! Je ne devrais peut-être pas, car la dernière fois que j'ai suivi ce régime, au bout de deux semaines, je me suis retrouvé aux urgences avec mes intestins qui sortaient de mon ventre. Mais, essentiellement, c'est un régime très efficace :  j'avais perdu cinquante kilos !
 
La dame, sincèrement inquiète, me demande alors si c'est suite à un empoisonnement alimentaire que je m'étais retrouvé aux urgences. (Je dois signaler à ce point de mon exposé que la moitié du grand magasin était en train d'écouter la conversation.)
 
- Non, madame, mon hospitalisation n'était pas causée par un empoisonnement alimentaire. C'était parce que, en marchant sur la route pour aller au travail, j'avais quitté le troitoir pour aller renifler un chien à son derrière, et que, tous les deux, nous avions été renversés alors par un camion.
 
J'ai cru alors que le monsieur devant moi allait faire une attaque, tellement il était devenu rouge à force de rire.
 
Est venu alors quelqu'un de la direction du grand magasin qui m'a demandé poliment d'aller faire mes courses ailleurs. 

08:30 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, magasin, animaux | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

17/01/2008

Non fumeur !

Le contrôleur : Eh, monsieur, vous n'êtes pas dans le wagon fumeurs ici !
 
Le voyageur : Je sais. Mais je ne fume pas.
 
Le contrôleur : Mais vous avez votre pipe à la bouche !
 
Le voyageur : Parfaitement ! J'ai aussi mes pieds dans mes chaussures, et je ne marche pas. 

18:06 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, train, fumer | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

16/01/2008

Accident de sport

 

04:28 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, sport, video, television, jeu, accident | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

12/01/2008

Lettres à Dieu

Vous voulez faire rire le bon Dieu ? ... Devenez comme des enfants et parlez-lui, par exemple, de vos projets pour 2008 !
 
Vous voulez rire, vous aussi ? ... Apprenez l'anglais !
 
 
 
 
 

08:30 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour, rire, mots d enfant, lettre, dieu | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

11/01/2008

Pas si mal, la Messe !

Un dimanche, un homme et son fils de dix ans sont allés à la pêche. Comme le garçon insiste pour aller à la messe, ils finissent par entrer dans la petite église d'un village reculé qu'ils traversaient.
 
Le père n'avait pas pensé à prendre de l'argent. Au moment de la collecte il passe une pièce de de 10 centimes à son fils pour qu'il la mette dans la corbeille.
 
En retournant à la voiture après la messe, le père se plaint :
 
- La messe était trop longue, le sermon casse-pied et la chorale chantait faux.
 
Après un bref moment de silence, le garçon dit :
 
- Papa, moi, je trouve que c'était pas mal pour 10 centimes ... 

08:15 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour, rire, messe, argent, sermon, chant | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

10/01/2008

Chez l'ophtalmo

 
Se-0701-0658-A.jpg
En cas de problèmes de vue, veuillez consulter l'Esprit Saint ! 

12:45 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maladie, humour, rire, medecin, dessin humorisitque, amour | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

08/01/2008

Un demi million au feu

Un collectionneur de livres rares rencontre une vieille connaissance qui lui raconte qu'il venait de brûler une vieille Bible qu'il avait retrouvée dans un vieux carton empoussiéré. 

Le collectionneur, flairant l'occasion manquée le presse de questions.

_ Oui, je crois me souvenir que le livre avait été imprimé par un certain Guten quelque chose.

- Pas Gutenberg ? demande le collectionneur ébahi.

- Oui, c'est ça !

- Idiot ! Tu viens de brûler un des premiers livres jamais imprimés ! Ca vaut un demi million, au bas mot !

- Oh, je ne pense pas ... Sur presque toutes les pages le livre était grifonné par un mec qui s'appellait Martin Luther ...

 

15:59 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rire, humour, argent, bible | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

07/01/2008

L'évêque et l'amiral

Bien des années après, deux écoliers, qui avaient été ensemble en classe et qui se détestaient coridalement, se retrouvent. L'un était devenu amiral. L'autre, entré dans les ordres, était devenu évêque.
 
Ils ont beaucoup changé tous les deux, notamment l'évêque, dont le ventre est impressionnant. Ils se reconnaissaient toutefois. La haine, ça ne trompe pas...
 
Très digne, le prélat s'avance vers l'amiral très fier de son uniforme bardé de décorations et lui tend la main :
 
- Je vous demande pardon, monsieur le chef de gare. Le train de 10 heures pour Paris, c'est bien sur cette voie ?
 
- C'est sur la voie 5, madame, réplique l'amiral. Mais croyez-vous, madame, que dans votre état, ce soit bien prudent de prendre le train ? 

07:45 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecole, eveque, humour, rire, train | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

06/01/2008

Hotlne (fin)

Client : Ca me met nom d'utilisateur ou mot de passe incorrect

Hotline : Fermez la fenêtre, Monsieur, s'il vous plait.

Client : Euh oui, c'est vrai qu'il y a un peu de bruit dehors...


Cliente : Bonjour, j'ai mon Nescafé qui ne marche pas ...

Hotline : Heu je suis désole Madame, mais nous ne faisons pas de support pour les appareils électroménager...

Cliente : Non non !!! C'est Nescafé pour Internet ...

Hotline : (???) ... Heu ??? Vous ne voulez pas parler de Netscape par hasard ???

Cliente : Oui c'est bien ça ! Netscape ... Nescafé ... c'est la même chose ...


Allez, un bonus (parce que c'est dimanche) :
 
Une petite histoire enregistrée dans un service Hotline d'assistance :

- Ridge Hall computer assistant, que puis-je pour vous ?

- Eh bien, j'ai un problème avec WordPerfect.

- Quelle sorte de problème ?

- Eh bien, j'étais en train de taper et soudain tout est parti.

- Parti ?

- Ca a disparu.

- Mmm. Et a quoi ressemble votre écran a présent ?

- A rien.

- A rien ?

- Il est vide ; il se passe rien quand je tape.

- Vous êtes toujours dans WordPerfect ou vous en êtes sorti ?

- Comment je sais ?

- Pouvez-vous voir le prompt C:? a l'écran ?

- C'est quoi un "prompte-ce" ?

- Laissez tomber. Pouvez-vous bouger le curseur à l'écran ?

- Y a pas de curseur. Je vous ai dit, il se passe rien quand je tape.

- Est-ce que votre moniteur est allumé ?

- C'est quoi un moniteur ?

- Le truc avec l'écran qui ressemble a une télé. Est-ce qu'il y a une petite lumière qui vous dit qu'il est allumé ?

- Je ne sais pas.

- Eh bien, regardez a l'arrière de votre moniteur et regardez ou va la prise de courant. Vous pouvez voir ...

- Je pense...

- Bien ! Suivez le cordon jusqu'a la prise, et dites-moi si elle est branchée.

- Oui.

- Derrière le moniteur, avez-vous remarqué qu'il y avait deux câbles branches a l'arrière ?

- Non.

- Et bien il y en a deux. Regardez a nouveau et trouvez le deuxième...

- Oui, c'est bon.

- Suivez-le et dites-moi s'il est solidement branché a l'ordinateur.

- Je ne peux pas l'atteindre.

- Oh... Pouvez-vous le voir ?

- Non.

- Même en vous penchant ou en vous mettant a genoux ?

- Oh non, c'est juste que je n'ai pas le bon angle, il fait si sombre.

- Sombre ?

- Oui, le bureau est éteint, la seule lumière vient de la fenêtre.

- Et bien allumez la lumière.

- Je ne peux pas.

- Pourquoi ! ?

- Parce qu'il y a une panne de courant.

- Une panne... Ah ! Voila la raison. Est-ce que vous avez encore les manuels et les boites et l'emballage que vous avez eus avec l'ordinateur ?

- Heu... Oui, c'est dans le placard.

- Bien ! Allez les chercher, débranchez votre système, emballez-le comme c'était quand vous l'avez eu. Et apportez-le au magasin ou vous l'avez acheté.

- Vraiment ? C'est si sérieux ?

- J'en ai peur.

- Et qu'est-ce que je leur dis ?

- Dites-leur que vous êtes trop con pour posséder un ordinateur.

 

Le type de la hotline a été renvoyé.

20:29 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, informatique, ordinateur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

05/01/2008

Hotline (3)

Hotline : Monsieur, faites [CONTROL] [ALT] [SUPPR].

Client : Ah oui, je connais ça. (on entend en fond click click click click...)

Hotline : Que se passe-t-il à l'écran Monsieur ?

Client : Ben rien...

Hotline : Recommencez [CONTROL] [ALT] [SUPPR]

Client : click click click click...

Hotline : Et maintenant ?

Client : Toujours rien...

Hotline : Comment faites-vous la manipulation ?

Client : Ben j'appuie sur les touches "C", "O", "N" ,"T" ,"R", "O", "L" et après sur "A", "L", "T" puis sur "S", "U" ,"P" ,"P" et enfin "R".

Hotline : (silence)

Client : Y faut peut-être l'accent sur CONTROL, non ?


Client : Mon disque dur est fêlé !

Hotline : Et y'a quoi à l'écran ?

Client : Ben que mon disque est fêlé !

Hotline : Lisez moi exactement ce qu'il y a sur l'écran.

Client : Hard drive failure !

 
 
(demain : suite et fin)
 

05:35 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, informatique, ordinateur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

03/01/2008

Hotline (2)

Client : - Je ne trouve plus l'endroit ou j'ai installé votre produit.
 
Hotline : - Double-cliquez sur le Poste de Travail, s'il vous plait.
 
Client : - C'est où, ça ?
 
Hotline : - A l'écran, avez-vous une icône "Poste de Travail" ?
 
Client : - Je ne comprends rien du tout, pourquoi me parlez-vous de poste de travail ?
 
Hotline : - Vous n'avez pas de poste de travail ?
 
Client : - Non monsieur ! Je suis retraité, moi ...

Hotline : - Décrivez-moi votre écran ...

Client : - [Echap], [F1], [F2], [F3] ...
 
Hotline : - Non ! Ca c'est votre clavier ! L'écran, c'est la télé ...
 
Client : - Vous me prenez pour un con ou quoi ?


Client : - Je suis en train de m'inscrire sur votre site, mais je ne comprends pas tout...
 
Hotline : - D'accord, on va voir ça ensemble.
 
Client : - On me demande de saisir les coordonnes de l'endroit d'où j'appelle, un numéro de téléphone ... Je mets quoi ?
 
Hotline : - Vous mettez le numéro de téléphone de l'endroit d'où vous vous connectez... De chez vous quoi...
 
Client : - D'accord... Voila... Ensuite, on me demande une ville...
 
Hotline : - Vous mettez les coordonnes de l'endroit d'ou vous appelez.
 
Client : - Donc, je mets ma ville...
 
Hotline : - Oui...
 
Client : - Voila... Et maintenant on me demande un code postal..
 
Hotline : - ...
 
Client : - Allo ? je mets quoi ?
 
Hotline (agacé) : - Votre code postal !
 
Client (sincèrement désolé) : - Excusez-moi si je vous embête, mais je ne connais pas grand-chose à l'informatique, vous savez...
 

09:45 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, rire, bureau, informatique, ordinateur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

02/01/2008

Hotline

Secrétaire : - Vous me dites "pas de majuscules pour le mot de passe", c'est bien ça ...?
 
Hotline : - Exact.
 
Secrétaire : - Et, les chiffres, je les mets en minuscule aussi ?


Client : - Bonjour, je n'arrive pas à me connecter chez vous ...
 
Hotline : - D'accord, on va régler tout ça... Tout d'abord, j'ai besoin de savoir si vous êtes sur 3-1, 95, 98, 2000, Vista ou Linux.
 
Client : - Non monsieur, je suis sur Bruxelles.


Secrétaire : - J'ai un problème avec Windows ...
 
Hotline : - Qu'avez vous sur l'écran ?
 
Secrétaire : - Euh ... un pot de fleur.
 
Hotline : - Non, je veux dire "qu'est-ce qui est écrit ?"
 
Secrétaire : - Ha, d'accord ... euh ... Sony !
 

17:01 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, rire, bureau, informatique 1 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer