12/07/2011

La théorie du genre à l'école - exercices pratiques

 

gender1_recto.jpg

16/06/2008

Nouvelle messagerie de l'école de votre enfant

Bonjour ! Vous êtes bien sur le répondeur de l'école de votre enfant.
 
Dans le but de mieux répondre à vos besoins et de parler à la bonne personne, nous vous prions d'écouter le menu suivant avant de faire votre sélection.
 
Pour mentir au sujet de l'absence de votre enfant, faites le 1 ;
 
Pour excuser le fait que votre enfant n'a pas fait son devoir, faites le 2 ;
 
Pour vous plaindre de ce que nous faisons, faites le 3 ;
 
Pour demander la démission d'un professeur, faites le 4 ;
 
Pour demander pourquoi vous n'avez pas reçu les documents (qui étaient déjà inclus dans votre lettre de convocation ainsi que dans les précédents bulletins), faites le 5 ;
 
Si vous voulez que nous élevions vos enfants à votre place, faites le 6 ;
 
Pour demander que votre enfant change d'enseignant pour la troisième fois cette année, faites le 7 ;
 
Pour vous plaindre du transport scolaire, faites le 8 ;
 
Pour vous plaindre de la cafétéria, faites le 9 ;
 
... 
 
Si vous réalisez que vous êtes dans le monde réel et que votre enfant et vous-même devez être responsable de vos actions, vous pouvez raccrocher. 

17:47 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : parents, ecole, enfants, education, humour, humour grincant, rire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

30/01/2008

Autorité

Le jour de la rentrée, un jeune professeur tente d'imposer son autorité en disant :
 
- Mon nom est Dupont en j'entends que vous m'appeliez de la sorte.
 
Ses élèves lui ont obéi. Ils l'ont tujours appelé "Monsieur de la Sorte".

03:45 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecole, humour, rire, professeur - eleves, obeissance | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

07/01/2008

L'évêque et l'amiral

Bien des années après, deux écoliers, qui avaient été ensemble en classe et qui se détestaient coridalement, se retrouvent. L'un était devenu amiral. L'autre, entré dans les ordres, était devenu évêque.
 
Ils ont beaucoup changé tous les deux, notamment l'évêque, dont le ventre est impressionnant. Ils se reconnaissaient toutefois. La haine, ça ne trompe pas...
 
Très digne, le prélat s'avance vers l'amiral très fier de son uniforme bardé de décorations et lui tend la main :
 
- Je vous demande pardon, monsieur le chef de gare. Le train de 10 heures pour Paris, c'est bien sur cette voie ?
 
- C'est sur la voie 5, madame, réplique l'amiral. Mais croyez-vous, madame, que dans votre état, ce soit bien prudent de prendre le train ? 

07:45 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecole, eveque, humour, rire, train | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer