02/02/2012

La mort d'un âne et la séparation de l'Eglise et de l'Etat

Un curé trouve devant sa porte un âne mort. Il téléphone au maire pour faire enlever le cadavre.

Le maire, qui déteste le curé: Ca ne me regarde pas. C'est votre affaire d'enterrer les morts, n'est-ce pas.

Le curé, pas contrariant: Très juste, mais la loi prescrit d'avertir d'abord la famille...

17:13 Écrit par Ressuscit dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ane, famille, mort, cure, maire, humour, rire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

05/04/2009

Histoire vraie

Un homme et sa femme étaient en vacances à Jérusalem. Au cours de ce séjour la femme décède. L'entrepreneur des pompes funèbres dit au mari :


- Vous pouvez transférer le corps chez vous pour cinq mille dollars, ou bien, vous pouvez l'enterrer ici, en Terre Sainte, pour cent cinquante dollars.


L'homme réfléchit, puis répondit qu'il voulait transférer le corps chez lui.


L'entrepreneur des pompes funèbres lui demanda :


- Pourquoi dépensez-vous cinq mille dollars pour transférer le corps de votre femme, alors que ce serait merveilleux de l'enterrer ici, pour seulement cent cinquante dollars ?


L'homme répondit :


- Il y a longtemps, un homme est mort ici, a été enterré ici, et trois jours plus tard, il est ressuscité. Je ne veux pas prendre ce risque !



21:31 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, dollars, argent, mort, rire, vacances, jerusalem, pompes funebres, resurection, terre sainte | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

08/01/2009

L'Eglise s'en charge

Un autre curé avait affiché au fond de l'église ce message :

NE LAISSEZ PAS LES SOUCIS VOUS TUER

ALORS QUE L'EGLISE PEUT TRES BIEN S'EN CHARGER

 

11:15 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, eglise, rire, mort, cure, soucis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

02/07/2008

Achmed, le terroriste mort

Achmed, the dead terrorist en version originale sous-titrée en français ...
 
 
 

03:17 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : video, humour, rire, mort, terroriste, ventriloque | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

04/06/2008

Marseille peu chère ! (2)

Voulant sortir de chez elle,Claire s'était mariée à seize ans avec un riche commerçant qui aviat un étal au Marché Neuf. Malheureusement, il buvait et la battait. Un jour, n'en pouvant plus, elle montait à la basilique de Notre-Dame de la Garde qui domine Marseille.
 
http://www.leguidemarseille.com/tourisme/incontournables/notre_dame_de_la_garde/4_notre_dame_de_la_garde.jpg
 
En arrivant, elle alla voir un capellan (un chapelain), et lui dit :
 
- Votre messe est-elle libre ? (c'est-à-dire : N'avez-vous pas encore une intention de messe ?)
- Oui, Madame.
- Eh bien, dites-la pour moi.
 
Et elle lui donne une somme importante en francs-or (cela se passe avant 1914).
 
- Mais, Madame, dit le capellan, c'est beaucoup trop !
-  Non, dites la messe pour moi, et dites-la bien, hein !
 
Le chapelain dit donc la messe et, pendant qu'il officie, elle prie à haute voix de la manière suivante :
 
- Oh, Bonne Mère, mon mari, il est si méchant que ça ne peut plus durer. Il me bat ! Alors, il faut qu'il y en ait un de nous deux qui parte. Si c'est moi qui part la première, Bonne Mère, il va s'en réépouser une autre. Et il la battra ! Alors, il vaut mieux que ce soit lui. S'il part le premier, Bonne Mère, je vous promets qu'à la date anniversaire, je viendrai chaque année faire dire une messe dans votre sainte chapelle et, en descendant, je me ferai boire un bon chocolat chaud.
 
Sur ce, elle quitte la basilique, et elle se trouve dans la rue qui en descend quand elle voit venir vers elle son ouvrière qui arrive en courant et lui dit :
 
- Claire, Claire, viens vite ! Que ton mari, il est en train de trépasser !
 
Claire s'arrête, interdite, et dit :
 
- Oh, Bonne Mère, c'est tout de même un peu rapide ...
- Mais ne t'affole pas, lui dit l'ouvrière, on va lui donner du vinaigre des quatre voleurs (un médicament de l'époque), et il va revenir.
- Oh, eh bien ..., dit Claire, Bonne Mère, après tout, vous pouvez bien le prendre.
 
Et il est mort ! 

18:43 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : homme femme, rire, france, marseille, vierge marie, mort, mariage, humour | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

05/03/2008

Carte de crédit et décès

Le prêtre que je suis doit s'occuper de la tranquillité de votre repos éternel. Alors, un bon conseil : ne mourrez jamais avant d'avoir annulé votre carte de crédit. C'est la leçon qu'on peut retenir de cette conversation de la famille d'un défunt avec le service clientèle de sa banque aux États-Unis :


A lady died this past January, and Citibank billed her for February and March for their annual service charges on her credit card and added late fees and interest on the monthly charge. The balance had been $10.00, but was now somewhere around $60.00.

A family member placed a call to Citibank. Here is the exchange:

Family Member: "I am calling to tell you she died in January."

Citibank: "The account was never closed and the late fees and charges still apply."

Family Member: "Maybe, you should turn it over to collections."

Citibank: "Since it is two months past due, it already has been."

Family Member: So, what will they do when they find out she is dead?"

Citibank: "Either report her account to frauds division or report her to the credit bureau, maybe both!"

Family Member: "Do you think God will be mad at her?" (I really liked this part!!!!)

Citibank: "Excuse me?"

Family Member: "Did you just get what I was telling you - the part about her being dead?"

Citibank: "Sir, you'll have to speak to my supervisor." (Duh!)

Supervisor gets on the phone:

Family Member: "I'm calling to tell you, she died in January."

Citibank: "The account was never closed and late fees and charges still apply." (This must be a phrase taught by the bank!)

Family Member: "You mean you want to collect from her estate?"

Citibank: (Stammer) "Are you her lawyer?"

Family Member: "No, I'm her great nephew." (Lawyer info given)

Citibank: "Could you fax us a certificate of death?"

Family Member: "Sure." (Fax number is given)

After they get the fax:

Citibank: "Our system just isn't setup for death. I don't know what more I can do to help."

Family Member: "Well, if you figure it out, great! If not, you could just keep billing her. I don't think she will care."

Citibank: "Well, the late fees and charges do still apply." (What is wrong with these people?!?)

Family Member: "Would you like her new billing address?"

Citibank: "That might help."

Family Member: " Odessa Memorial Cemetery , Highway 129, Plot Number 69."

Citibank: "Sir, that's a cemetery!"

Family Member: "What do you do with dead people on your planet?

07:15 Écrit par Ressuscit dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : banque, argent, mort, humour, rire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

09/02/2008

Nouvel Accord d’Entreprise: 5. Absence en cas de décès

Dans le cas de votre propre décès, ceci sera accepté comme excuse.
 
Cependant nous avons besoin de recevoir votre préavis au moins deux semaines avant, car il est de notre devoir de vous trouver un remplaçant.

04:58 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, travail, mort, entreprise, rire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

23/11/2007

Promesse oblige ... trop

Sur un radeau à la dérive, deux naufragés sont au bord du désespoir. L'un d'eux se met à genoux pour implorer le ciel :
 
- Seigneur, j'ai été un affreux mécréant. Si vous me sauvez, je vous promets de conscrer le reste de ma vie à me racheter. Je mènerai une vie de pénitence. Je me retirerai dans un monastère. Je ...
 
À ce moment, l'autre lui frappe son épaule :
 
- Arrête ! Voilà un bateau qui arrive ...

19:00 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dieu, humour, mort, rire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

17/11/2007

Trop tard pour aimer

Une fillette passe son temps à lire les inscriptions gravées sur les tombes dans un cimetière :
 
- À mon enfant chéri !
 
- À notre patron adoré !
 
- À mon épouse tendrement aimée ! ...
 
Au bout d'un moment, la fille se tourne vers sa mère et lui demande :
 
- Mais alors, où est-ce qu'on met les gens qu'on n'aime pas ? 
 
 

02:32 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cimetiere, mort, mots d enfant, amour | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer