24/07/2011

Eau ou alcool ?

Un point de vue intéressant 


Un grand critique gastronomique disait : "Je ne bois pas d'eau parce que les poissons font caca dedans ..."


    
À mes amis qui savourent un bon verre de vin....  et aux autres qui ne le font pas.    Comme le disait Benjamin Franklin :   Dans le vin, il y a la sagesse, dans la bière, il y a la liberté,  et dans l'eau, des bactéries.  Dans un nombre d'essais dûment contrôlés, des experts ont démontré que si nous buvons 1 litre d'eau chaque jour, à la fin de l'année nous aurions absorbé plus d'un kilo de la bactérie Escherichia coli, (E. coli que l'on retrouve dans les matières fécales ...) !  

Toutefois, nous ne courons pas ce risque lorsque nous buvons du vin ou de la bière ou tequila, rhum, whisky ou autres boissons alcoolisées , parce que l'alcool doit passer par un procédé d'ébullition, de filtrage et de fermentation.


  

En conséquence, il vaut mieux boire du vin et bafouiller un peu, que de boire de l'eau et être plein de "microbes"!...

Ne me remerciez pas pour cette importante mise au point : Je le fais par simple intérêt pour mes amis !


JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE JOURNÉE EN PLEINE FORME

Mais! Peut-être que ce qui suit pourrait vous intéresser aussi :


Boire de l'eau au bon moment, multiplie ses effets dans notre corps :
2 verres d'eau en se levant : active les organes internes, 1 verre d'eau 30 minutes avant un repas : aide à la digestion* 

1 verre d'eau avant de prendre un bain : aide à abaisser la pression artérielle

1 verre d'eau avant daller se coucher : préviendrait l'infarctus.



 

 

À faire suivre aux gens que tu aimes... C'est ce que je viens de faire

18/11/2007

Après la fête, la dé-fête

Un curé rentre à pied chez lui. Une famille l'avait invité pour bénir leur maison toute neuve. Et comme ils avaient le sens de l'accueil, ils avaient "retenu" leur pasteur pour un repas, ma foi, bien arrosé.
 
De plus, pour faire bonne mesure, au moment du départ, ils avaient insisté pour que leur curé emporte une bouteille de ce vin qu'il avait tant apprécié, bouteille qu'il avait prudemment dissimulé dans sa soutane, pour ne pas prêter le flanc aux quolibets des paroissiens qu'il pourrait rencontrer en cours de route.
 
Mais voilà que notre ecclésiastique, chemin faisant, - est-ce sous l'effet de l'alcool ? - fait une chute malencontreuse. Reprenant peu à peu ses esprits, il prend conscience d'une sensation de liquide sur lui. Aussitôt il fait cette prière jaculatoire :
 
- Ô mon Dieu, faites que ce soit du sang !
 
 

16:33 Écrit par Ressuscit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, cure, vin | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer